Les outils thérapeutiques

Chaque psychomotricien développe des outils thérapeutiques ou médiations thérapeutiques qui lui sont propres. Au cours de mes 16 années de parcours professionnel (en milieu hospitalier, ainsi qu’en libéral), j’ai particulièrement pratiqué les outils thérapeutiques ci-dessous. Je me suis également formée de manière spécifique à ces médiations

. Relaxations

Il n’existe pas une mais des méthodes de relaxation qui permettent de s’adapter aux besoins bien spécifiques de chaque personne. Méthode Shultz, Jacobson, imagerie mentale…toutes ces approches s’inscrivent ici dans une dynamique psycho corporelle, permettant non seulement une baisse des manifestations anxieuses et dépressives, mais aussi un travail en profondeur sur le sentiment de sécurité interne. La relaxation proposée ici s’inscrit dans une dynamique thérapeutique.

. Prise de conscience du corps par le mouvement

Inspirée de la méthode Feldenkrais, je propose un outil de relaxation plus « dynamique », ayant comme support le micro mouvement. Cette approche travaille particulièrement la latéralité, la coordination, les troubles du schéma corporel et l’image du corps. Particulièrement adapté aussi aux personnes qui « oublient » leur corps, « oublient » de respirer… ce travail permet une harmonisation des chaînes musculaires et de la posture, libère les tensions musculaires et redonne la sensation d’être en conscience et en confiance dans son corps.

. Travail respiratoire

La respiration est à la base de la vie et constitue le premier mouvement du corps. Un vrai travail respiratoire ne se borne pas seulement à une technique (respiration abdominale par exemple), mais à une prise de conscience des mécanismes respiratoires spécifiques à chacun. Notre façon de respirer est un peu notre « signature corporelle », il s’agit donc de s’appuyer sur cette « signature singulière » afin de déployer toutes ces possibilités.

Cette approche passe par une prise de conscience du crâne, de la cage thoracique, de l’abdomen et du dos en mouvement. Elle s’étaye aussi sur des pratiques concrètes comme la Cohérence Cardiaque ou les pranayama (exercices sur le souffle provenant du Yoga)

. Hypnose Ericksonienne ou hypnose « thérapeutique »

L’hypnose thérapeutique fait partie des thérapies « brèves ». A travers des suggestions, l’hypnose thérapeutique induit un état modifié de conscience qui n’a rien à voir avec le sommeil ni avec une quelconque forme de « perte de contrôle ». Le cerveau est simplement dans un état particulier à ce moment là, exactement comme lorsque vous êtes « dans la lune », ou encore absorbé par un film ou un roman…Cette disposition particulière de la conscience, accompagnée par un thérapeute, permet de démultiplier les potentialités de l’inconscient, et de les inscrire dans la vie quotidienne.
L’hypnose est indiquée dans de nombreux domaines : angoisse, anxiété, dépression, troubles psychosomatiques, insomnies, phobies, préparation aux examens, douleurs chroniques, arrêt du tabac, addictions, problème de poids etc…

. Toucher thérapeutique ​

Parmi nos 5 sens , c’est le toucher qui se développe en premier, dès 8 semaines de vie intra utérine! Et ce sens nous accompagnera toute notre vie (on peut perdre la vue, l’ouïe etc..mais le toucher restera toujours). Chez l’enfant, avant l’apparition du langage, le contact corporel parent/enfant constitue LE « média » de communication. Le toucher est donc une toile de fond sur laquelle s’inscrivent nos expériences les plus précoces. Pendant les séances, le toucher thérapeutique se pratique habillé.En fonction des besoins/de la personnalité du patient, le thérapeute pratique des micro étirements (qui ré-alignent les membres, la colonne vertébrale…), des mobilisations activo-passives, des pressions contenantes à la surface du corps, des bercements en couverture…

Dans un cadre psycho corporel, le toucher vient restaurer la sensation d’unité du corps, apaiser physiquement et psychiquement, et permet de « recharger son réservoir affectif ».

. Massage Ayurvédique
Massage Ayurvédique

. Massage bébé
Massage bébé

N.B 1 : un suivi en psychomotricité fait généralement appel à un mélange de certains de ces outils
N.B 2 : je ne pratique pas de bilan psychomoteur pour les enfants et les adultes (personnes âgées uniquement)